LE FINANCEMENT D’UNE INSTALLATION

Le financement de son installation est destiné à couvrir vos dépenses mais aussi à prévoir, le cas échéant, un fonds de roulement permettant de développer l’activité en toute sérénité. Le financement sollicité doit tenir compte de…
– sa capacité de remboursement,
– sa solvabilité.

Ce qui implique de bien établir les prévisionnels de recettes et de charges, et de chiffrer précisément ses besoins (frais d’actes, équipements, matériel, dépôt de garantie pour le bail…). En principe, l’acquisition d’une patientèle ne doit pas représenter plus de 40% de la moyenne des recettes annuelles des trois dernières années du cédant. Par ailleurs, le taux de charges privées par rapport aux ressources (le bénéfice professionnel net de charges professionnelles) ne doit pas représenter plus de 30%.

Différentes solutions sont possibles…
– le crédit d’équipement, en général sur une durée maximum de sept ans,
– le crédit-bail (pour le matériel ou la voiture dès lors qu’ils sont neufs).

Y’a plus qu’à 😉

le-financement-d-039-une-installation-vitalfact-la-facturation-librale
↓
le-financement-d-039-une-installation-vitalfact-la-facturation-librale
↓